Voici des fleurs...

Publié le par Louise

fleurs.jpgDécidement, je suis fleurie en ce moment, j'ai été couverte de fleurs pour le passage de ma troisième décennie, Baudelaire m'enchante chaque jour, les commentaires plus que fleuris que je reçois ces jours derniers font éclore mon blog rank, et même lorsque je pense à autre chose, voici Verlaine qui ramène sa fraise avec ses fleurs, ses fruits et ses feuilles. 

En relisant avec abattement les menaces, les attaques, les intimidations, les remarques cinglantes, la violence des propos tenus ces jours derniers, j'ai eu l'envie irrepressible de m'élever au dessus de toute cette haine. Et, j'avoue que la fénéantise aidant, c'est encore Charles qui est venu à ma rescousse, superbe et inquiétant! 

Elévation

Au-dessus des étangs, au-dessus des vallées,

Des montagnes, des bois, des nuages, des mers,

Par delà le soleil, par delà les éthers,

Par delà les confins des sphères étoilées,

 Mon esprit, tu te meus avec agilité,

Et, comme un bon nageur qui se pâme dans l'onde,

Tu sillonnes gaiement l'immensité profonde

Avec une indicible et mâle volupté.

 Envole-toi bien loin de ces miasmes morbides;

Va te purifier dans l'air supérieur,

Et bois, comme une pure et divine liqueur,

Le feu clair qui remplit les espaces limpides.

 Derrière les ennuis et les vastes chagrins

Qui chargent de leur poids l'existence brumeuse,

Heureux celui qui peut d'une aile vigoureuse

S'élancer vers les champs lumineux et sereins;

 Celui dont les pensers, comme des alouettes,

Vers les cieux le matin prennent un libre essor,

- Qui plane sur la vie, et comprend sans effort

Le langage des fleurs et des choses muettes!

Bon, la "mâle volupté" chez moi est un peu adoucie par quelques hormones féminines, et l'agilité de mon esprit est toute relative ce matin, je l'avoue. Mais je me vois bien, batifolant dans les champs de l'imagination, pffff, vivement ce soir que je me couche tiens!

Publié dans couleur orange

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jean-marie 09/07/2007 09:42

Merci, Louise...Je ne suis quand même pas  extrémiste au point de poser des bombes ou de souhaiter la mort de mes adversaires...Il m'arrive de provoquer mais je crois que tu ne repousses pas tout à fait ce genre d'action.Je te signale,mais c'est sans importance, que je n'appartiens à aucun mouvement, aucun parti. Comme toi certainement, je veux pouvoir dire ce que j'ai envie de dire, comme j'ai envie de le dire, quand je veux le dire... Et tu as raison : bien faire (pour sa propre conscience) et laisser direjmm 

Louise 09/07/2007 08:27

tu es tout excusé!!!

jean-marie 08/07/2007 16:30

pour un ex-prof de lettres, ce n'est pas très fort d'écrire "je n'en ai rien affaire" au lieu de " je n'en ai rien à faire"... comme on dit habituellement dans ces cas-là "nos aimables lecteurs auront rectifié d'eux-mêmes"...Excuse-moi...

jean-marie 08/07/2007 11:12

bonjour...je pense que tu rejetteras ce commentaire... mais tant pis...J'aime beaucoup ce que tu as écrit ces quelques derniers jours (Woody Allen, je connais moins mais contrairement à ce que tu pourrais penser je n'en ai rien affaire qu'il soit juif... (je l'apprends)  ni d'ailleurs de ce que peuvent dire les "curetons"...Je les aime bien quand ils s'occupent de religion mais ils peuvent aussi parfois débloquer quand ils sortent de leur domaine...)Ce qui m'a fait écrire ces mots, c'est ce que tu dis (très bien),  de Baudelaire... que j'admire sans réserve...(je trouve que ce tu écris a beaucoup de "souffle' de punch, même si bien sûr, je ne suis pas d'accord...suis quand même pas maso)Voilà, c'est peu mais c'est beaucoup...jmm 

Louise 09/07/2007 09:06

si je ne jette pas les comm des extremistes islamistes, ce n'est pas pour rejeter le tien! j'ai tenté une fois dans l'"histoire" de ce blog de filtrer les comm', cela s'est révélé catastrophique, je prefere en prendre plein la tronche, et laisser dire que de censurer! mon égo en prend souvent pour son grade, ce n'est peut etre pas plus mal, mais de ce n'est qu'un blog, pas ma vie, alors, je laisse dire!!

dominique boudou 05/07/2007 15:06

Et j'imagine que tu connais PV et CB chantés par Léo Ferré.Bones vacances, Louise.