Détente

Publié le par Louise

J'espère que le sujet suivant ne va pas me faire passer immédiatement de vie à trépas, frappée par quelque foudre divine lancée par des prédicateurs de bas étage! 

Mais je me méfie, on ne sait jamais, je voudrais vous parler aujourd'hui, 4 juillet, jour de la fête nationale américaine d'un des citoyens célèbres de ce pays, Woody Allen. Je cherche, me direz-vous, parler d'un juif alors que je viens de me faire laminer par des curetons hier! Faut croire sans doute que je n'attache pas la moindre importance à la religion, ce qui me permet de rester libre... Ô vous frères humains....

allen.jpgAllen, donc. Je ne suis pas du tout spécialiste de son cinéma, pour la simple et bonne raison que, je l'avoue platement, je n'ai jamais vu un seul de ses films, là, c'est dit. Risquè-je l'excommunication cinématographique? May be...

Non, Allen écrit aussi, et c'est de cela dont je voudrais vous entretenir ce matin. Une amie proche (très) m'a offert un ouvrage de Woody, "L'erreur est humaine" ("Mere Anarchy" dans le texte). Et cette amie me connaît très bien, car elle a vu très juste en m'offrant ce bouquin! Ce sont des petites nouvelles de quelques pages chacune, toutes plus drôles les unes que les autres, toutes plus absurdes, plus cyniques, plus mordantes contre la société des golden boys and girls New Yorkais, c'est fabuleux. Certaines de ces historiettes me font irrésistiblement penser à la patte de mon auteur phare, Vian. J'ai retrouvé chez Allen les accents délirants de L'Ecume des jours, et j'ai accroché tout de suite. 

Je ne saurais que trop vous recommander la lecture de ce livre, pour l'été, ça se lit très bien, très vite, on lit et relit les nouvelles comme on revient irrésistiblement dans un paquet de fraises Tagada, sauf qu'avec Woody, il n'y a ni carie, ni écoeurement; ça fait juste la langue rose de bonheur!

Avis aux déprimés, l'humour juif new yorkais est meilleur que le Prozac!! God bless America (je suis incorrigible!)

Publié dans coups de coeur

Commenter cet article

Louise 06/07/2007 14:28

merci mille fois cher Cadet!votre retour parmi nous est un formidable présent ! 

Cadet 06/07/2007 11:38

Oui oui Louison courez voir les films du grand WoodyL'humour, l'auto-dérision et son talent , que ça bien du bien de rire et sourire malgré toutSi j'ai bien compris j'ai raté vos 30èmes rugissants, alors , avec retard, des brassées de : garofani,, claveles, carnations, tsiporanim,gharafila,  karafil, tous d'un bel incarnatAmitiés

Louise 05/07/2007 09:08

désolée, Janus, mais je ne pense pas que nous partagions nos vies ensemble, donc, pour ton information sache que j'ai vu germinal 2 fois, mais que je prefere nettement le livre, il n'y a aucun doute là dessus, je n'ai pas vu Indigènes, pas besoin de super production pour connaître l'histoire de la 2eme GM, merci, et Amélie Poulain m' avait plu quand il est sorti, mais à présent, seule la bande son continue à m'enchanter, car Audrey Tautou m'ennuie.voilà.quant à Woody allen, après le lecture de ce bouquin, je pense que je vais rapidement me mettre à son oeuvre cinematographique!!

janus 04/07/2007 18:10

non elle n'a pas vu un seul Woody Allen , mais elle a vu 1354678 fois germinal , 3456 fois Le fabuleux destin d'amélie poulain et 2795 fois  indigènes donc ça occupe ...

Alix 04/07/2007 16:00

QUOI ?? Tu n'as pas vu un seul Woody Allen ?? Mais que Moïse, Allah et Jésus te foudroient sur le champ car ils l'ont vu, au ciel, et ils se sont bien marrés !!