De l'art d'écrire droit

Publié le par Louise

alphabet.jpgGrammaire bafouée, orthographe ridiculisée, études littéraires décriées, tout ce qui touche aux lettres est mal vu. 

Les littéraires seraient de doux rêveurs pas du tout au fait des réalités de la vie (c'est vrai que nous ne vivons pas sur terre!), des penseurs, souvent libres, ça c'est grave, des empêcheurs d'écrire en rond. Parfois même, ce sont des gauchistes, aaaaaaaaaaaaaah!!!

Plus aucune insulte n'est épargnée à la langue:  sms, mails, pubs, panneaux de signalisation (vu dans ma ville: "piétons pacé en face", je vous assure que j'ai goûté ce moment de lecture......)

Mais l'orthographe n'est pas une simple torture de gamins au collège, ce n'est pas simplement une épreuve de dictée chez Pivot, ce n'est pas une fioriture de l'esprit, ravivée par les croulants de l'Académie. Une faute de français peut avoir des conséquences dramatiques (en France, hein, on est d'accord! En Laponie, la faute de français est moins perceptible et passe plus facilement inaperçue!). 

Exemple édifiant, dans un tribunal, un jeune homme condamné pour viol a vu sa peine de prison cassée. La cause: la retranscription de la peine sur le PV: condamné à 6 années fermes, il fut noté sur le procès verbal, six MOIS. Une fois cette transcription effectuée, on ne peut revenir dessus, il s'agit alors d'un vice de forme et le jugement est cassé. 

Un violeur en liberté parce qu'un greffier n'a pas su écrire correctement un mot de 3 lettres (A. N. S.) moi ça me défrise...

Publié dans coups de gueule

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

NUI (lui) 02/07/2007 13:42

Alix,je crois peut etre a tors que seule la légitime défence pèrmet "de tuer en tout impunité" :-Dsimple et les exemples ne manquent pas de par le monde :-D bas les masques ,et vous rèspirerais mieux peut etre ?:-Davec mes amitiés .

Alix 02/07/2007 11:42

Ca me fait penser à un livre d'Agatha Christie, où un meurtrier essayait de se faire juger pour le crime qu'il avait commis mais où il avait toutes les chances d'être acquitté faute de preuves, afin d'être tranquille pour le restant de ses jours, étant donné qu'on ne peut être jugé deux fois pour la même affaire... M'enfin, ça, c'était de la FICTION... :-s

NUI (lui) 02/07/2007 09:29

tu dois connaitre John Grisham,un ancien avocat devenu écrivain .je le trouves confus, mais ces sujets sont bien documentés .quoique parfois trop professionel (tèrmes juridiques mystèrieux )je lis :"le couloir de la mort ".je n'en suis qu'au début malgrés mon acharnement a résister a l'envie de changer de boukin :la morale en prend un coup avec son aire moralisateur et sensible (c'est tres lourd )apres ça la justice ,peut aller se rhabiller ,avec ces compte pour petits enfants menteurs :-D(un monde de vice,et de haine )il y a des gens qui vivent sur leur nuage .bon, c'est le cas de tout le monde a un moment , mais là..........les pauvres comme ils sont pitoyables avec leurs mensonges !!!!!

Louise 02/07/2007 08:53

ça n'a rien d'un canulard et en plus ce n'est pas la 1ere fois que ce genre de chose se produit.

NUI (lui) 02/07/2007 08:07

franchement Louise, ça fait canulard de mauvais gout .