10 juin

Publié le par Louise

Doublement important cette année le 10 juin. 

Capital comme malheureusement chaque année depuis 1944, date à laquelle la division Das Reich, celle qui a pendu 99 hommes aux balcons de Tulle la veille, a massacré un village entier de la Haute-Vienne, Oradour sur Glane, qui porte encore les stigmates visibles de la tragédie. D'aucuns disent que l'on sent encore l'odeur abominable de la fumée qui a détruit le village et ses 642 habitants, d'autres affirment que les oiseaux ne chantent pas au dessus du village martyr, ce qui est certain c'est qu'aucun être humain ne peut rester de glace devant les ruines de ce bourg, en repensant au massacre de ses habitants, hommes, femmes et enfants ce jour de juin 1944. 
Robert Hebras et Marcel Darthout perpétuent le souvenir de cette tragédie en la racontant de l'intérieur, ayant réussi, par miracle, a échapper aux flammes et aux mitrailleuses.

Capital aussi ce 10 juin car à nouveau, les Français sont appelés à voter, à donner leur avis pour que Sarkozy et sa clique n'aient pas tous les pouvoirs, du moins, pas trop, et de toutes façons, pas sans avoir à compter avec une opposition réelle de gauche... 
Capital ce vote donc, pour que les acquis du CNR, les acquis de la Résistance ne partent pas en fumée, sacrifiés sur l'autel de la compétitivité et du profit de certains.

Publié dans couleur orange

Commenter cet article

lui 11/06/2007 18:56

dans non coin, il y a ballotage, et une abstention de plus 40%,aussi, je penses qu'il y aura au 2 Em tour une meilleur participation ,comme d'hab.

Louise 11/06/2007 17:51

j'ai entendu en effet pas mal de sympathisants de gauche qui disaient ne pas vouloir voter car les jeux étaient déjà faits. je condamne ce comportement, parce que le vote reste un droit trop important pour être galvaudé de la sorte. La gauche a perdu des plumes et sa crédibilité sur le coup. 

Lukaleo 10/06/2007 23:39

Pour que "Sarkozy et sa clique n'aient pas tous les pouvoirs", le 10 mai est une journée ratée, en tout cas pour une gauche misérablement abstentionniste dont les trépides électeurs laissent un parlement souverain coupé du monde et fort peu représentatif. Alors merci à vous, électeurs socialistes de ne pas être capables de vous mobiliser quand le pays en a besoin, et d’aller pêcher en laissant dans votre triste sillage la vague bleue recouvrir la moindre des oppositions : les 5 années à venir s'annoncent très parlementaires !  

titiMOMO 10/06/2007 21:12

un bel hommage à oradour sur glane  il ne faut pas oublier cette tragédie ..bonne soirée amitiés

papaye verte 10/06/2007 12:21

On n'en n'a tellement peu parlé de ces législatives...Comme si le tsunami bleu était inéluctable...Alors secouons nous, allons élire les députés qui ensemble vont pouvoir contrebalancer ce tout pouvoirBon dimanche à tous