Cas de conscience

Publié le par Louise

dali-femme.jpgCes derniers jours on a pu entendre aux infos que Bertrand Cantat allait sans tarder demander sa remise en liberté après avoir purgé 4 des 8 années de prison pour lesquelles il a été condamné après avoir tué Marie Trintignant, accidentellement, certes, mais en la frappant cependant...

Alors voilà, ça me pose un problème cette histoire, parce que Bertrand Cantat n'a évidemment pas assassiné Marie Trintignant au sens judiciaire du terme, c'est à dire qu'il ne voulait certainement pas la tuer, c'est l'évidence même, mais il l'a quand même battue jusqu'à ce que mort s'en suive à l'hôpital quelques heures après. 

8 ans pour un meurtre de ce style, c'est déjà peu à mon goût, mais alors 4 .... Je suis extrêmement mal à l'aise avec cette histoire tragique. Je ne peux tolérer la violence faite aux femmes, mais je ne voudrais pas non plus que parce que les 2 "acteurs" malheureux de ce drame étaient des gens célèbres on s'acharne sur Cantat ou au contraire on lui accorde des libertés plus grandes qu'au citoyen lambda... Il semble que ce ne soit pas le cas en l'occurence. ll est comme n'importe quel prisonnier, en droit de demander sa remise en liberté à la moitié  de sa peine. Mais vu la médiatisation de cette affaire, les passions -au combien légitimes- vont s'enflammer, oubliant peut être le droit légal. 

C'est ça qui me pose problème, je reconnais les droits des prisonniers, les droits de la défense, c'est une  évidence, mais en même temps, les circonstances de la mort de cette femme - qu'elle soit Marie Trintignant n'a pas la moindre importance -  sont si abominables, mourir à coups de poings ou  de pieds.... que la raison peut se laisser emporter par la rancoeur. 

Si Cantat devait sortir de prison au bout de 4 années, je crois que ce serait une offense pour les femmes battues de ce monde. Battre à mort un être humain - homme, femme, enfant - ne doit pas être considéré comme un crime banal, mais doit être puni avec sévérité, et 8 ans, ce n'est pas très cher payé, à mon avis. 

Ce n'est que mon avis, je ne veux pas que Bertrand Cantat devienne la victime expiatoire du combat contre la violence faite aux femmes, mais je refuse plus encore que la mort d'une femme sous les coups de son compagnon soit traitée comme un acte répréhensible banal. J'en avais parlé dans un papier il y a quelques temps, un homme à écopé de 13 mois fermes pour avoir tué à coups de pieds....... son chien... Dieu sait que j'aime les animaux et que la cruauté à leur encontre me met dans une rage noire, mais franchement, la vie d'une femme ne vaudrait-elle que 4 fois plus que celle d'un chien (là ce n'est plus de la rage) ? 

J'ai un problème avec ça, si vous pouvez m'éclairer.....

Publié dans coups de gueule

Commenter cet article

Louise 30/05/2007 11:48

je suis très heureuse de te lire sur ce blog chere brigitte!

brigitte giraud 30/05/2007 11:23

Très difficile d'éclairer ta lanterne. Affaire douloureuse.

un chouka 29/05/2007 20:38

puisque pèrsone ne le dit,je me lances .ce monsieur pris dans la droge et l'alcool,de mon point de vue,avait sa vie en mauvaise position si non plus ...............c'est bien de mort dont il s'agit .mais peut etre que parfois il y a des gens qui résucitent en broyant les embuches qui barrent le chemin ?ainsi bien des tournants sont pris"courageusement " pour le meilleur ou pour le pire ?

papaye verte 29/05/2007 20:08

En effet, Cantat ne bénéficie pas de régime de "faveur"...la loi lui donne ce "droit". Il a réglé les dommages et intérêts, il est en droit de demander à mi-peine une liberté conditionnelle. Personnellement je trouve tout acte de violence envers une femme ou un homme d'ailleurs (eh! oui ça existe aussi!!) bien peu cher payé. Une question qui m'interpelle : Et sa réinsertion ?? quand on sait que cet acte a été commis sous l'emprise de l'alcool et de la drogue...Lui réserve t-on une place dans un établissement de désintoxication ? J'espère car j'ai quand même un peu de mal à digérer tout ça...Noir destin...

Patamou 29/05/2007 17:58

donc en fait tu ne te poses pas de questions...menteuse

Louise 30/05/2007 08:37

si, je pose la question de savoir si légalité et légitimité sont en accord sur le coup.