le don de m'énerver

Publié le par Louise

Vous le savez que je suis un prosélyte du don de sang, de moelle, de plaquettes (j'peux pas les donner moi même, je n'en ai pas assez!!) et d'organes. Je suis donneur de tout ce que je peux, même si personne n'en veut!

Je suis plutôt favorable aux campagnes de pubs qui choquent et qui frappent le téléspectateur pour faire passer un message, façon accident de la route pour la Prévention Routière. Mais alors, la campagne de pub d'ADOT pour le don d'organes qui passe en ce moment à la télé est, à mon avis, et ça n'engage que moi, complètement à chier! 

Le don d'organe est vu de façon morbide, mortifère et est dévalorisé par ces pubs et par leur slogan qui se veut provocateur mais qui ne touche pas sa cible: "ne prends pas de risque, attends d'être mort pour sauver des vies!"! Vraiment, je trouve ça nullissime! 1/ ça dévalorise le fait de vouloir sauver des vies, 2/ ça rend le don d'organe complètement abject. Ces pubs ne me choquent pas dans le sens que les concepteurs auraient aimé,  c'est raté, elles ne vont certainement pas motiver ceux qui sont réfractaires au don d'organes, elles ne vont absolument pas sensibiliser les familles en deuil qui viennent de perdre un enfant dans un accident de la route!

Le don d'organe n'a pas besoin de campagne violente et choquante, non, au contraire, il a besoin d'information, de compréhension, d'éducation, de sensibilisation, bordel, pas de violence ni d'agression!

Les familles frappées par la mort violente d'un proche ont besoin d'écoute, de patience, de compréhension, d'empathie, de respect, de respect oui! Or ces campagnes sont totalement irrespectueuses de la souffrance des familles endeuillées! Parce qu'il ne faut surtout pas oublier que le don d'organes vitaux dépend exclusivement du décès violent et injuste d'une personne jeune et en bonne santé, de la mort violente d'un jeune adulte en pleine forme. Qu'y a -il de plus cruel, de plus injuste, de plus insupportable, de plus intolérable de ces morts là?

Alors, non, ces campagnes choc sont des contresens et n'apportent rien au don d'organes, sinon, plus de crainte et plus de rejet. Je ne félicite pas les concepteurs de ces spots.

Publié dans coups de gueule

Commenter cet article

Louise 26/04/2007 17:19

ah je trouve que la rupture d'anevrisme est une mort violente moi. vraiment violente.

Alix 26/04/2007 14:27

Pas uniquement de mort violente, Louise, pas uniquement... Rupture d'anévrisme, par exemple. Touche n'importe qui n'importe quand. Pas violent. Mais au moins, c'est non discriminant. Pas comme la vie... :-s

Le Parcheminé 26/04/2007 13:56

Je me dis souvent, en regardant les campagnes de pub, que certaines agences publicitaires devraient virer leurs créateurs, tellement les pubs sont médiocres. Je me dis aussi que je ne pourrais pas faire pire.
Mais bon, le don de soit est le plus beau cadeau que l'on puisse faire à un autre.

Louise 26/04/2007 13:10

en effet, le don d'organes vitaux oblige à penser à sa mort, à sa disparition, au fait aussi que nous ne sommes pas des demi dieux, mais bien des êtres formés de cellules et d'organes réutilisables.
 ça pose énormément de questions sur l'humain, sur l'éternité, l'immortalité, la fin aussi, enfin, des tas de questions conscientes ou non, que l'on soit croyant ou pas (ça joue beaucoup aussi).
mine de rien, même si on ne ne veut pas se l'avouer, on pense tous plus ou moins que la mort n'est pas une fin totale, vu que la réflexion qu'on entend souvent à propos du don d'organes est :" ah non, je ne veux pas que mon coeur aille sauver un gros con ", ou ce genre de choses, c'est idiot, mais on pense qu'une part de nous même demeure dans nos cellules et nos organes, qu'ils sont nous comme notre pensée, c'est faux évidemment, mais on ne peut pas s'empecher de penser ça, c'est completement normal , completement humain. c'est pour ça que le don d'organes vitaux est si intime.

Patamou 26/04/2007 12:26

ça me fait penser qu'à chaque fois que ma banquière m'appelle, elle me propose une assurance vie. Je lui reponds que je n'ai pas l'intention de mourir...Alors le don d'organe renvoi au meme probleme: celui de s'imaginer mort!  peut etre une une superstition inconsciente!